BES: Le Belgian Audi Club Team WRT remporte les titres Pilotes et Teams !

Mission accomplie ! Le Belgian Audi Club Team WRT a atteint son objectif : remporter les deux titres lors de la deuxième édition de la prestigieuse Blancpain Endurance Series. La finale à Navarra fut pourtant perturbée par une météo dantesque ayant conduit à la neutralisation de la course, puis à son interruption avant son terme. Alors que l’équipe belge a décroché son deuxième titre consécutif dans le classement des Teams, Stéphane Ortelli, Christopher Mies et Christopher Haase succédaient à Greg Franchi (champion en 2011 avec WRT) au palmarès du championnat Pilotes. Deuxième de cette ultime confrontation, les nouveaux champions ont devancé leurs équipiers Frank Stippler, Oliver Jarvis et Filipe Albuquerque, qui ont joué un rôle majeur dans le succès de l’équipe belge sur la troisième Audi R8 LMS ultra alignée par le team. Egalement très en vue en début de course, la #2 pilotée par Marco Bonanomi, Laurens Vanthoor et Edward Sandström a perdu gros lors d’une excursion hors de la piste en fin de course, sous safety-car. Elle est finalement retombée à la 23e place.
 
Malgré une pluie intense, l’atmosphère était à la fête et aux accolades dans le stand du Belgian Audi Club Team WRT après la course. Encore sous le coup de l’émotion, Vincent Vosse peinait à trouver ses mots. « Nous l’avons fait et c’est fantastique, tant pour notre équipe que pour Audi », expliquait le Team Principal. « C’est la plus belle des récompenses pour le travail effectué par les pilotes et toute l’équipe durant cette saison. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réussi et des progrès effectués. Ca a été un week-end difficile. Même si nous avons été compétitifs dès le début, les écarts étaient si faibles que l’on ne pouvait pas prévoir ce qui allait arriver. La course a ensuite été une belle bagarre et nous avons toujours été devant notre principal rival. La fin de la course, sous le déluge et derrière la safety-car, n’a rien changé, même si ça aurait été mieux de terminer la saison normalement. Nos trois voitures ont parfaitement fonctionné et le résultat final montre à quel point il était vital, d’un point de vue stratégique, d’engager une troisième monture. Je voudrais aussi féliciter nos amis du Marc VDS Racing Team. Ils ont fait une terrible saison et ils doivent être déçus de passer si près du titre. Mais c’est le sport… »
 
Les choses avaient bien commencé avec les trois Audi R8 LMS ultra du clan WRT se classant dans le top 12 alors que la BMW Marc VDS devait partir de la 15e place sur la grille suite à une pénalité de 10 positions encourue lors de l’épreuve précédente.
 
Le ciel est menaçant au moment du départ de la course, dimanche après-midi, mais la piste est encore sèche. Filipe Albuquerque, sur la #6, mène l’assaut Audi en se stabilisant à la 4e place après 20 tours pendant que Christopher Mies (sur la #1) et Marco Bonanomi (sur la #2) sont en lutte avec la BMW de leurs adversaires, alors pilotée par Bas Leinders. Si l’Italien cède sa place à la fin de son relais, un excellent pit-stop de l’équipe WRT permet à l’Audi de ressortir des stands devant la BMW. Au début du deuxième relais, Christopher Haase occupe donc la troisième place devant Frank Stippler, Edward Sandström pointant quant à lui au 7e rang.
 
A la mi-course, les premières gouttes de pluie font leur apparition et la piste devient finalement détrempée peu avant le deuxième pit-stop. Après celui-ci, Stéphane Ortelli s’empare de la 2e place devant Oliver Jarvis, Laurens Vanthoor partant quant à lui en tête-à-queue. Les pluies devenant torrentielles, la voiture de sécurité monte en piste peu après le cap de la deuxième heure. Alors que les positions n’évoluent plus, la course est arrêtée au drapeau rouge quelques minutes avant l’arrivée, plusieurs voitures étant hors de la piste ou bloquées dans un bac à gravier, dont la #2 de Vanthoor.
 
« Il était temps », commentait le nouveau champion Stéphane Ortelli. « Il était de plus en plus difficile de rester sur la piste et la visibilité était vraiment réduite. Je décomptais les minutes… Néanmoins, la voiture fonctionnait très bien dans ces conditions et l’équipe a fait de superbes pit-stops. Ces deux titres sont le fruit d’un travail collectif et reviennent à tous les membres de WRT ! Je voudrais remercier mes deux équipiers, les deux Christopher, et dire à quel point je suis fier de faire partie d’une telle équipe. Le tournant du championnat, ça a été notre victoire au Paul Ricard. Ce jour là, nous avons prouvé – et nous nous sommes prouvé à nous mêmes – que la BMW n’était pas invincible. A partir de là, nous avons toujours terminé devant eux. »
 
C’est sur cette note très positive que la saison internationale du Belgian Audi Club Team WRT s’est terminée dans le nord de l’Espagne. Après une fête bien légitime, les têtes pensantes de l’équipe auront déjà le regard tourné vers 2013…
 
Blancpain Endurance Series - Round 5
Navarra, Espagne
13-14 octobre 2012
 
Résultat Course (GT3 Pro Cup).
1. Makowiecki-Parente-Düsseldorp (McLaren MP4-12C)
89 tours
2. Mies-Haase-Ortelli (Audi R8 LMS ultra)
+ 1s763
3. Albuquerque-Stippler-Jarvis (Audi R8 LMS ultra) + 3s381
4. Palttala-Martin-Leinders (BMW Z4)
+ 9s266
5. Hennerici-Maassen-Goossens (Porsche 911R)
+37s506
23. Bonanomi-Sandström-Vanthoor (Audi R8 LMS ultra)
+57s338
 
Classement final au Championnat Pilotes (GT3 Pro Cup)
1. Mies-Haase-Ortelli
114 points
2. Leinders-Martin-Paltalla 111
3. Goossens-Hennerici-Maassen 72
4. Piccini
62
5. Sandström - Vanthoor 59
5. Franchi-Kechele
59
5. Stippler 59
12. Bonanomi
41
 
Classement final au Championnat Teams (GT3 Pro Cup)

1. Belgian Audi Club Team WRT

127 points

2. Marc VDS Racing Team

122

3. Prospeed Competition

80

4. Vita4One Racing Team

68